MANASTERSKI Valérie

 

UNIVERSITÉ DE NEUCHÂTEL
Faculté des sciences économiques

sous la direction de la Prof. Annik Dubied

Titre de la thèse: « Émotions et journalisme : étude de la gestion des affects et de la légitimation de l’émotionnel dans les pratiques journalistiques quotidiennes. Analyse de cas au sein de médias radiophoniques locaux en Suisse romande. »

Titre vulgarisé: « Émotions et journalisme : un duo incompatible ? »

Valérie Manasterski est doctorante à l’Académie du journalisme et des médias à l’Université de Neuchâtel. Après l’obtention de son Master en journalisme, à Neuchâtel, elle obtient sa carte de presse en ayant travaillé comme stagiaire journaliste et pigiste auprès des radios de l’Arc jurassien. Une expérience qu’elle qualifie d’incroyable tant le métier est diversifié et surtout proche de l’humain. Et elle y adorait faire le journal ! En parallèle de son travail de pigiste, elle débute son doctorat sur un sujet qu’il l’a spécialement marqué durant son travail : les émotions.
 
Aujourd’hui, fini l’ambiance prenante des rédactions radios, elle se consacre désormais entièrement à sa recherche, qui la passionne. Mais à côté de ce travail prenant, elle s’évade en écoutant des podcasts de « true crime » – qu’elle adore, en regardant des films dystopiques et en goûtant, quand elle le peut, des fromages du monde entier !