MT180: C’est reparti !

Ma thèse en 180 secondes revient en 2021 !

La pandémie de Covid-19 avait contraint les universités suisses, comme la majorité des autres organisateurs dans le monde, à annuler l’édition 2020 de Ma thèse en 180 secondes. La finale internationale avait également été annulée. En Suisse, une seule finale locale, celle de l’EPFL, avait pu avoir lieu, juste avant que les strictes mesures sanitaires ne se mettent en place.

Mais «Ma thèse en 180 secondes» est de retour en 2021 ! Les doctorant·e·s peuvent à nouveau se lancer dans ce défi mettant en avant leurs qualités de communication, leur enthousiasme, leur passion pour la recherche, en un événement ludique qui s’adresse au public le plus large. La finale suisse est d’ores et déjà en cours de planification à l’EPFL, où elle aura lieu le 21 mai. La finale internationale est quant à elle prévue le 30 septembre à Paris.

Dans toute la mesure du possible, les différentes étapes du concours se dérouleront en direct. Mais il est d'ores et déjà évident qu'un certain nombre d'événements ne pourront accueillir de public; ils seront alors webdiffusés et pourront être suivis à distance, pour respecter les règles sanitaires.

Le comité international comme le comité suisse ont en outre décidé que toutes les personnes qualifiables en 2020 seraient autorisées à concourir en 2021, y compris celles dont la soutenance de thèse remonterait alors à plus d’un an (mais moins de deux).

 

Présentation générale

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorant-e-s de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque doctorant-e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche.

En Suisse, le concours est coordonné par la Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO).
–> en savoir plus
–> règlements internationaux (PDF)
–> site international

Un concours en trois temps

Une compétition interne dans les hautes écoles universitaires participantes (UNIFR, UNIGE, UNIL, UNINE, EPFL, UZH) est organisée. Au terme de ces concours, un à trois lauréat-e-s par établissement sont sélectionné-e-s pour participer à la seconde phase : la finale nationale du concours. Le ou la gagnant-e de cette finale suisse est ensuite sélectionné-e pour représenter son pays lors de la finale internationale du concours qui réunit une vingtaine de concurrent-e-s issu-e-s de différents pays.
Pour connaître les modalités d’organisation du concours au sein des établissements, vous pouvez consulter la personne chargée du concours dans chaque université.

 

Pourquoi participer ?

Ma thèse en 180 secondes offre une occasion unique aux candidat-e-s au doctorat de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur donnant la possibilité de diffuser leurs recherches dans l’espace public. Les présentations des finalistes des universités seront filmées pendant la finale nationale et diffusées sur Internet, leur permettant ainsi de partager leur passion avec le plus grand nombre! Avec la finale internationale, les recherches des lauréat-e-s pourront également rayonner au-delà de nos frontières!


 

Remerciements

FNS logo fr web

Ma thèse en 180 secondes bénéficie du généreux soutien du Fonds national suisse de la recherche scientifique pour la finale suisse et pour la participation de la Suisse à la finale internationale.