MATHEZ Grégory

UNIVERSITÉ DE LAUSANNE | Faculté de Biologie et de Médecine

 

MATHEZ Grégory

« Conception d’approches innovantes pour des antiviraux à large spectre »

sous la direction de la Pre Angela Ciuffi & de la Dre Valeria Cagno

 

Grégory Mathez a fait ses premiers pas à Cormoret à côté de la fabrique de chocolat Ragusa, dans la région du Grand Chasseral, berceau de l'horlogerie et de la première installation d'éclairage publique suisse. Grégory s'obstine d’abord pour devenir cuisinier pour au final, au dernier moment, faire des études de biologie et chimie. Au gymnase français de Bienne, il tombe amoureux des sciences et participe notamment aux Olympiades de Chimie suisse où il passe à 2 doigts de la qualification à Berne. Il s'expatrie alors sur l’arc lémanique, pour faire des études d'ingénierie en sciences de la vie à l'EPFL. A la fin du master, l'annulation de ses projets de carrière en Australie due à la pandémie de Covid-19, le mène à l'Université de Genève. Là-bas, il rencontre Valeria Cagno, ce qui le conduit à rejoindre, malgré un premier refus, son laboratoire alias « Robin des bois » à l'Institut de Microbiologie à Lausanne. En plus de ses recherches de molécules inhibant le plus de virus possible notamment ceux respiratoires et émergents par plusieurs méthodes non traditionnelles, Grégory ne semble pas s'ennuyer car il s'investit dans diverses activités bénévoles au sein de la Fédération Romande des Consommateurs et de la Société Suisse de Microbiologie. De plus, il cofonde Safe2Eat, une startup qui développe une application destinée aux personnes allergiques aux abricots et à tout autre aliment. Connu de ses collègues pour manger le plus de chocolat possible, Grégory reste actif physiquement en consacrant environ cinq heures par semaine à la natation, à la marche et à la zumba.